Actuellement
Simple Roleplay

Connectez vous via Steam pour avoir accès au forum dans son intégralité !

[Règlement] Retirer l'arrestation après réanimation

Chen Laval-despins

Clown - Modérateur
Commandant de Police
Animateur Radio
Argent
Bien le bonjour,

Depuis très longtemps (le début ?), un écart "technique" au règlement a toujours perduré, et n'a jamais réellement eu d'intérêt à part pour gonfler les gains potentiels d'un camp au détriment d'un autre tout en faisant perdurer inutilement une action qui souvent est déjà, pour un roleplay Gmod, bien assez longue.

En effet, d'après la règle actuellement lié au NewLifeRule, "2.9 partie pour toujours", une fois mort vous n'êtes plus membre et ne pouvez plus être membre de l'action qui a causé celle-ci, et faites table rase du passé (en réalité, NLR = tu meurs tu entres dans une nouvelle vie, donc tu oublies et ne reviens pas dans une action où tu as déjà été lors de la précédente, grossièrement). Cependant, comme indiqué en introduction, la police peut faire poursuivre celle-ci à votre réanimation. Ceci n'a pour moi à mon arrivé pas été logique du tout, et j'ai pu échanger avec divers "vieux" joueurs de roleplay garry's mod partageant cette pensée. Pour ma part, je trouve la poursuite d'action hopital pour arrestation bancale, et source de nombreux soucis (dû au manque d'info, comme un comico gardé par des policiers déjà mort en action, ou par frustration, car l'arrêté perd déjà son arme, sa vie, ses muns, ses équipements, 30 min d'action et doit subir en plus un p'tit 1000/1500 balles et toute la durée de l'arrestation). Rien n'a réellement d'intérêt propre ici.

Pour les habitués d'équité et d'égalité dans divers camp d'un roleplay, on peut également mentionner le fait que l'arrêté n'a, sauf en profitant d'un flou, pas de possibilité d'agir vis à vis de cette arrestation. Par flou j'entend par exemple demandé un collègue n'ayant pas participé à l'action d'origine comme avocat, et paf il vient avec sa bande armé comme jaja et ça part en steak saignant au comico.

Ma proposition et son alternative dans cette suggestion, après tout ce contexte, sont plutôt simple :

Retirer la possibilité d'arrêter à l'hôpital, tout simplement.
ou
Introduire le fait qu'un cadavre est uniquement dans le coma, et qu'une réanimation n'est donc pas une mort, et donc rendre la chose équitable, mais ça permettra au réanimé de revenir en action, et cela serait contreproductif, à moins de rajouter (encore) des règles, ce qui n'est pas forcément une super idée.

N'hésitez pas à donner votre opinion.

Cordialement,
 
Dernière édition:
Haut